3. À propos de la réincarnation



Le sommeil est le frère de la mort. Cette sagesse populaire exprime le principe identique du sommeil et de la mort portant sur la séparation de l’esprit humain et de la chair. La séparation courte s’appelle le sommeil, la séparation beaucoup plus longue s’appelle la mort. Au moment de la soi-disant mort, l’esprit humain retourne dans des mondes spirituels. Après une période de durée variable, l’esprit humain est relié à une nouvelle chair, c’est-à-dire à l’embryon situé dans l’utérus d’une mère choisie. Aujourd’hui, on appelle ce retour (dans la Bible, on parle d’un retournement) par le mot de réincarnation ce qui signifie le retour dans la chair, c’est-à-dire, dans un nouveau corps. L’élimination de la réincarnation de la Bible et donc des doctrines de Christ peut être imputée à Justinien (483-565), empreur byzantin qui a imposé en 553 à ses évêques l’excommunication d’Origène (185-254), théologien important et de sa doctrine relative à la réincarnation. C’est aussi la liquidation de l’Esprit en 870, justifiée par l’Église par un argument disant que une âme est suffisante, qui représente un grand succès de la nuit en combat avec la lumière. Lorsque Jesús crucifié mourait, il n’a pas mis dans les mains de son Père une âme, mais son esprit.

La création du monde en sept jours ne représente pas nos sept jours de la semaine, mais sept jours cosmiques. Aujourd’hui, on vit le quatrième jour cosmique et le monde humain est situé actuellement dans le sixième septième de ce jour cosmique. La révélation appelle ce septième la culture philadelphique. « La chaîne de réincarnations est une échelle évolutive de l’évolution humaine. La réincarnation perderait son sens, si l’homme ne disposait pas de forces des anciennes incarnations, déposées à son intérieur, avec lesquelles il renoue et qu’il développe sous l’influence d’un carme dominé par la Providence, aussi bien que l’homme perdrait le sens de la vie, s’il s’endormait le soir et se réveillait le lendemain matin en oubliant ce qu’il était hier, ce qu’il a fait. Pour cela, il est né soit sous les mauvaises, soit sous les bonnes influences astrales. Ce qu’il fait dans cette réincarnation, s’il surmonte les mauvaises influences et multiplie les bonnes, cela dépend de l’homme. L’horoscope définit à l’homme ce qu’il apporte de son passé. Les influences astrales, cela ne signifie pas la gravitation des planètes, mais les influences spirituelles et psychiques. Servir les autres et contribuer à leur évolution c’est un seul sens de la vraie vie humaine spirituelle et un objectif eternel de sa vocation. » (Alma Excelsior, 1887-1956, experte en Loi naturelle morale constituant la base idéologique de la démocratie, de la liberté et du pouvoir dans le monde humain).


Citations relatives à la réincarnation

1. Je suis sorti nu de sein de ma mère, et nu j’y retournerai (Job 1, 21).

2. Jesús a dit : « Et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est Elie qui devait venir (Jean Baptiste). Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. (Matthieu 11, 14.15) (Note : Le prophète Elie a vécu sous le roi Achab, 875-853 av. J.-C.)

3. Les méchants se retournent vers le séjour des morts (Psaume 9, 18) (Note : Si quelqu’un retournent, cela ne signifie pas qu’il y a déjà été une fois ?).

4. Dieu est certes capable de ressusciter. (Coran, sourate 86, 8). N’est-il pas capable de faire revivre les morts ?

5. Dieu m’a avait choisi dès le sein de ma mère et m’a appelé par sa grâce (Galat. 1, 15)

6. Avant que le cordon d’argent (donc, une bande étherique qui relie l’esprit humain à la chair dont on dit qu’il est coupé par la faux de l’Ange de la mort) se détache, avant que la poussière (la chair) retourne à la terre, comme elle y était, et que l’Esprit retourne à Dieu qui l’a donné (Ecclésiaste 12, 6.7).

7. Amen, je vous dit, si vous ne vous retournez pas vers Dieu (c’est-à-dire, vous n’entrez pas sur le chemin du Testament) et ne redevenez pas enfants, vous n’entrez pas dans le royaume de Dieu (Jesús, Mathieu 18, 3).






JUDr. František Venzara
Nádražní 28
783 13 Štěpánov u Olomouce
République Tchèque



 

<< RETOUR

 

Cтарт / Start: 1.3.2007
Oригинал / Original: www.spmz.info
SPMZ • Nádražní 28, 783 13 Štěpánov u Olomouce
Czech republic

IBAN: CZ81 0300 000 0002 5734 6517
BIC: CEKOCZPP

thank you for your support!