16. Opinions spirituelles d'Alma Excelsior pour la 6e culture philadelphique



Le monde terrestre est une école du développement humain. L'Homme n'est pas venu sur terre pour manger et profiter des plaisirs des sens, mais pour se développer spirituellement en servant Dieu et ses proches. Nous sommes aujourd'hui au seuil de la culture slave (la sixième) que St Jean, auteur de l'Apocalypse, appelle la culture Philadelphique. Le mot « Philadelphie » exprime la fraternité universelle. L'amour spirituel qui développe la morale de la véritable humanité est la force élémentaire de cette sixième culture. Nous savons que l'amour signifie donner et non pas prendre. L'antonyme de l'Amour est l'égoïsme. L'égoïsme est une force qui sépare l'homme de l'être spirituel. Profiter des plaisirs personnels est une forme d'égoïsme qui doit être traitée et remise sur le droit chemin grâce à l'art, à la beauté spirituelle et à une vie intérieure vouée à l'Amour universel. Les sentiments d'Amour de Dieu et d'Amour universel sont ceux qui purifient le mieux l'ensemble du corps astral. Les émotions animales ébranlent le corps astral et troublent la luminosité de l'aura. L'Amour est le seul fondement original de tout être. L'Homme a profané ce mot en l'utilisant pour désigner les relations instinctives abusées de l'animalité humaine. Nous devons vouloir donner, alimenter et aider la vie spirituelle des autres. L'Amour ne divise pas, il fusionne. L'Amour fraternel universel ouvre la voie de l'unification. La morale, la perfection spirituelle, l'amour universel et la tolérance universelle qui en découlent sont les moyens qui nous permettront d'assurément atteindre la paix mondiale. Le trait distinctif élémentaire de la culture slave est la reconnaissance du droit de chaque être à vivre sa propre vie spirituelle, à avoir sa propre opinion philosophique ou religieuse et à déterminer son appartenance nationale. Aujourd'hui commence la transformation du matérialisme et de l'égoïsme humain en une humanité au sentiment spirituel capable d'une vie totalement fraternelle. Ce n'est là que le début de l'impulsion slave et cela durera encore des siècles avant qu'elle ne se développe et qu'elle ne s'impose totalement. La culture slave trouve son apogée en Russie.

Le matérialisme réduit le corps éthéré à l'échelle du corps physique d'une façon telle que le corps éthéré ne dépasse plus ses contours physiques. Ainsi, l'Homme perd totalement la connexion avec le monde éthéré et il ne vit plus que dans le monde des sens. C'est un matérialiste. Les chaussures protègent l'homme quand il marche. De la même façon, les « pensées manasiques sages » protègent l'Homme pour qu'il n'agisse pas contre la Loi de Dieu et pour qu'il suive toujours le droit chemin de la Loi divine de l'Amour. Les pensées sont le fondement le plus élémentaire de l'être et, si elles sont remplies par l'ordre cosmique de l'esprit de la Sagesse, elles agiront obligatoirement sur la sagesse de nos sentiments et de nos actes. La logique luciférienne est un sophisme qui, par la sagesse fictive, mène l'Homme sur le mauvais chemin et donne à tout le sens contraire de ce qui correspond à la Loi de Dieu. Tous les Hommes sans exception sont les enfants d'un Père céleste. Peu importe qu'ils soient chrétiens ou qu'ils reconnaissent un autre Dieu. Seul importe si leurs cœurs portent l'Amour de Dieu et de leurs prochains. La Religion est le fruit modifié de la connaissance spirituelle obtenue par initiation. L'initiation est une entrée directe dans le monde spirituel. Nous ne voulons pas juger et nous ne jugerons ni les anciennes ni les nouvelles traditions religieuses, car toutes ont été nécessaires et sont encore nécessaires au développement de l'Homme. Il est impossible de les dédaigner. De par son sacrifice à Golgotha, le Christ a de nouveau allié le ciel et la Terre, et il a permis à ceux qui acceptaient cette impulsion de trouver le chemin du monde spirituel. L'alliance avec Dieu donne à l'Homme le pouvoir inhabituel de combattre le mal. Chaque véritable doctrine spirituelle comporte une force spirituelle créatrice avec laquelle le Christ influençait ses apôtres. L'art est le vestibule de la science spirituelle et une porte vers la connaissance spirituelle. Tout comme sur Terre, les découvertes scientifiques réalisées grâce au travail acharné des chercheurs nous sont enseignées à l'école, nous sommes ici dans la même relation avec ceux qui ont découvert les sciences secrètes et nous nous basons sur leurs connaissances que nous-mêmes ne pouvons découvrir. L'Homme qui travaille à la connaissance spirituelle développe trois grands principes spirituels: l'esprit de la raison, l'esprit des sentiments et l'esprit de la conscience. Ces esprits se développent dans chacun d'entre nous au cours de notre évolution sur terre. Seules les activités spirituelles sont des outils de développement de l'Homme vers les principes supérieurs. La bonne respiration est la partie la plus importante de l'exercice spirituel. Chacun devrait considérer s'il utilise correctement les biens terrestres, si ces biens permettent l'élévation ou la chute spirituelle. L'astralité est la base du développement de l'Amour, la mentalité est la base du développement de la sagesse et de la vertu. La base de l'astralité est le plaisir et le déplaisir, la sympathie et l'antipathie. Une mauvaise astralité brise le corps physique alors qu'une bonne astralité le régénère. Un homme moyen pense souvent qu'il est libre lorsqu'il peut librement profiter des plaisirs de la vie et qu'il a suffisamment de moyens matériels pour satisfaire ses passions et ses plaisirs. Mais ce n'est pas là la vraie liberté. La vraie liberté repose uniquement dans la liberté de l'esprit qui est comblé par l'idéal de la Vérité et de la Loi de Dieu. Ce n'est qu'en gagnant sur les forces inférieures et en se joignant au Christ que l'Homme peut atteindre la véritable liberté. La vraie liberté ne découle pas de la guerre mais elle naît de la connaissance spirituelle et du respect joyeux de la Loi divine de la sagesse et de l'Amour. La guerre est l'antonyme de liberté car elle asservit l'ensemble de l'humanité et qu'elle oblige à vivre sous la dictature des relations belliqueuses. Elle limite la liberté de développement spirituel de l'Homme et elle favorise le mal, les meurtres, les vols, tous les vices et le mal astral. Se délecter dans le mal et agir mal pour nuire consciemment aux autres est le début de la magie noire. Ne soyez jamais l'outil de la violence ! Ne limitez pas la liberté des autres ! Soyez au contraire un exemple de bonté, d'amour et de justesse ! Ne vous abandonnez pas aux pensées de haine, de jalousie, de mal, de sexualité et d'égoïsme ! Le suicide est une révolte contre la Volonté divine. Dans le travail repose la protection contre tout le mal et le non respect de la Loi divine. Le travail spirituel est la plus grande prière ! Seul le travail spirituel nous permet de mettre en valeur notre propre vie et de ne pas vivre uniquement pour équilibrer le karma. Efforce-toi d'être autosuffisant, ne soit pas une charge. L'Homme ne doit être entouré que de ce dont il a réellement besoin pour pouvoir travailler avec succès pour le bien des autres et pour élever leurs âmes vers les idéaux. La sagesse ne découle que de la connaissance des Lois divines. Sans elles, cette sagesse est impensable. Et voilà pourquoi nous devons connaître les Lois de Dieu. Quand nous les acceptons avec amour, nous nous retrouvons dans l'obligation de les éprouver et de vivre avec elles. Il est indispensable de quotidiennement consacrer un peu de son temps personnel à ce que nous avons de plus cher, c'est-à-dire à notre âme. Nous devons plutôt renoncer à différents amusements et même aux plaisirs artistiques que de renoncer à la seule chose qui nous permet de grandir dans le monde spirituel, d'approfondir notre personnalité spirituelle et d'améliorer nos forces intérieures.

La cinquième époque aryenne (la sixième est l'époque des Sept sceaux et la septième époque est celle des Sept Trombones) se divise en sept sous-époques culturelles appelées Cultures: La culture vieille-indienne, la culture chaldéenne-persienne, la culture babylonienne-égyptienne, la culture latino-grecque, la culture anglo-saxo-germanique, la culture slave et la culture des Tièdes. Le principal évènement mondial a lieu au milieu de la culture latino-grecque, il retourne l'évolution du monde vers le monde de Dieu. Si le mystère de Golgotha n'existait pas, l'être terrestre ne pourrait trouver le chemin de Dieu et la Terre deviendrait la proie d'êtres anormaux. Chaque culture est marquée par une période de naissance pendant laquelle elle se développe, puis par une période d'apogée au cours de laquelle son impulsion domine l'ensemble du monde et enfin par une période de déclin qui entraîne progressivement sa chute et sa mort. Les cultures sont les barreaux de l'échelle de l'évolution humaine. Elles sont l'école de l'Homme. L'Homme revient sur terre pour obtenir de nouvelles expériences. La présence est le fruit du passé. La présence prépare le futur. Les connaissances spirituelles atteintes engagent l'Homme à travailler pour l'évolution du monde.


Notre remarque : Du point de vue du développement spirituel, slave n'exprime pas l'origine biologique de l'Homme, mais le fait que l'Homme, de par son développement spirituel et moral, soit le détenteur de la Parole, quelle que soit sa nationalité. Le 18 avril 2010

 

<< RETOUR

 

Cтарт / Start: 1.3.2007
Oригинал / Original: www.spmz.info
SPMZ • Nádražní 28, 783 13 Štěpánov u Olomouce
Czech republic

IBAN: CZ81 0300 000 0002 5734 6517
BIC: CEKOCZPP

thank you for your support!