6. La manducation de la viande empêche les gens de vivre en harmonie avec la nature, l’univers et leurs lois



Tout le genre humain, depuis le début de son évolution, possède un corps équipé d’un système digestif herbivore, de façon identique au genre animal dans lequel on trouve les végétariens comme par exemple les éléphants, girafes, rhinocéros, gorilles, les kangourous, les lièvres, chevaux, chèvres, moutons, taureaux et notamment nos petites vaches. La maladie de la vache folle et la possibilité du transfert de cette maladie vers l’homme ont fortement alarmé les gens sur le fait que les interventions de l’homme dans l’ordre naturel, et non seulement dans le domaine de l’alimentation, ne peuvent être transgressées sans punition. La possibilité qu’a le système digestif humain de digérer également de la viande animale – par opposition aux herbivores du règne animal qui n’ont pas reçu cette liberté de choix – ne doit être considérée que comme l’accord de la nature pour que l’être humain puisse également manger exceptionnellement de la viande pendant les périodes où la nourriture végétale est en abondance. Les personnes qui achètent de la viande ont une opinion erronée sur le fait de ne pas être co-responsables de ce qui se passe dans les abattoirs. Ce sont notamment eux et l’industrie de la viande qui sont responsables de l’existence de ces abattoirs et qui sont la principale cause des boucheries humaines lors des guerres.


Le fait que tous les humains soient herbivores est notamment prouvé par le fait que leur tube digestif et l’intestin grêle qui mesure entre 6 et 7 mètres est conçu pour avoir assez de temps pour absorber les matières nutritives d’origine végétale. Les intestins des carnivores sont beaucoup plus courts. Les carnivores ne transpirent pas mais maintiennent leur température corporelle en tirant la langue et en respirant plus vite. Les herbivores possèdent des orifices dans la peau par lesquels ils règlent la température corporelle et sécrètent également les matières à éliminer. L’enzyme ptyaline contenu dans la salive des herbivores leur permet de décomposer l’amidon en sucre. La salive des carnivores ne contient pas de ptyaline. Les carnivores sécrètent dix fois plus d’acide chlorhydrique que les herbivores car ils en ont besoin pour décomposer la viande et les os de leur nourriture. Les carnivores possèdent des mâchoires qui ne peuvent bouger que dans le sens vertical tandis que les herbivores peuvent également bouger leurs mâchoires latéralement pour faciliter la manducation. S’il vous plaît, vérifiez cette vérité sur votre mâchoire. La viande et la force de tous les animaux herbivores, notamment des éléphants, ne naissent pas de la viande des autres animaux mais des végétaux, et la consommation de viande n'est qu'un élément intermédiaire gustatif qui consommera environ 16 kg de blé pour produire un kilo de viande. Etant donné qu’il faut seulement environ 12 ans pour voir la population de la planète Terre augmenter d’un milliard de personnes, il est également utile de savoir que 100 grammes de viande procure à l’homme 133 calories alors que la même quantité de blé apporte au corps humain 331 calories,  la même quantité de pois 344 calories,  de riz 356 calories, de noix pelées 682 calories et de beurre 793 calories. Aujourd’hui, nous savons que les reins d’un homme qui consomme de la viande sont trois fois plus « chargés » que les reins des végétariens. Les consommateurs de viande mangent de la viande empoisonnée par la dépression, la terreur et les cris des animaux torturés et tués. D'où naissent les troubles psychiques des gens. Entre autre, la manducation de la viande entretient également la perversité sexuelle. Chacun d’entre nous qui mangeons de la viande entretenons, sans nous en rendre compte, le développement de la violence dans le monde.


Plutarque a refusé de consommer de la viande en posant la question : comment se fait-il que vous vous salissiez par le sang alors que vous avez d’autres moyens de subsistance? Pourquoi refusez-vous de voir que la Terre est capable de vous nourrir? N’avez-vous pas honte d’ajouter aux fruits de la terre le sang et la tuerie? Zarathoustra est allé au cœur du problème en expliquant à ses co-citoyens que la force de l’univers était transmise aux fruits et aux plantes par l’intermédiaire des rayons du soleil. C’est pourquoi le Soleil entre en vous lorsque que vous consommez les fruits et légumes des champs. Remplissez-vous de ses forces spirituelles ! Comme le suppose Henry David Thoreau, le fait que la race humaine, dans son évolution progressiste, renonce à la consommation des animaux, comme les tribus primitives ont renoncé à la consommation de l'un par l'autre, est une autre étape vers un degré de civilisation supérieure.


Aujourd’hui même, la médecine qui encourageait auparavant la consommation de viande, a abouti à la conclusion que la consommation de viande ne profite pas à une saine évolution de l’homme, et qu’au contraire elle y nuit. L’ADA (American Dietetic Asociation), qui n’est pas un organisme végétarien, a publié en 2003 un document dans lequel il est dit qu’une alimentation végétarienne bien planifiée était saine, suffisamment nutritive et offrait différents avantages dont celui de prévenir les maladies et leur traitement. Le point de vue d’ADA est un récapitulatif des acquis scientifiques des spécialistes de l’alimentation. Cette vérité d’ADA a déjà été vérifiée par les Danois pendant la première guerre mondiale, par les Norvégiens lors de la seconde guerre mondiale. Au cours de la première guerre mondiale, le blocus total, terrestre et marin, du Danemark a contraint ce pays à mettre en place un programme économique d’une année qui a pratiquement éliminé la viande de la nourriture de cette nation. A la surprise des administrations, les statistiques à la fin de cette année ont montré une amélioration générale de l’état de santé de la population et une baisse de la mortalité de 17%. En Norvège, un programme identique, pendant la seconde guerre mondiale, a montré les mêmes résultats et une baisse considérable de la mortalité due aux troubles circulatoires. A la fin des mesures d’austérité, au retour de la viande dans la nourriture quotidienne des habitants, la mortalité dans ces deux pays est revenue au niveau d’avant-guerre. Pourquoi les gens et leurs responsables ont-ils oublié ces faits ?


Le refus par les humains de manger de la viande se justifie par leur opinion « philadelphique », c’est à dire que l’homme possède dans son âme un sentiment astral commun à l’animal et à l’homme. Cela explique pourquoi l’homme peut élever des animaux domestiques mais pas pour la viande. Il peut élever les vaches pour leur lait et le beurre mais ne devrait pas les tuer et les manger. Les gens qui mangent leur viande mangent les âmes de leurs frères cadets et sont alors des fratricides. Ce n’est que lorsque l’humanité renoncera à la manducation de la viande que la moralité fleurira et que l’on verra un extraordinaire progrès mondial. Ce ne sera qu’à ce moment que sera réellement appliqué le principe de l’amour du Christ sur la Terre. La manducation de la viande possède le karma de l’effusion de sang et se dépense dans les guerres. C’est pourquoi la paix mondiale dépend vraiment non seulement de l’évolution de l’intelligence et de la morale humaine mais aussi de l’amour exprimé pour tous les autres univers, notamment les univers animal et végétal.


Ne pas manger de viande pour les raisons mentionnées ci-dessus signifie respecter les principes de base de la démocratie modèle mondiale.





JUDr. František Venzara
Nádražní 28
783 13 Štěpánov u Olomouce
République Tchèque



 

<< RETOUR

 

Cтарт / Start: 1.3.2007
Oригинал / Original: www.spmz.info
SPMZ • Nádražní 28, 783 13 Štěpánov u Olomouce
Czech republic

IBAN: CZ81 0300 000 0002 5734 6517
BIC: CEKOCZPP

thank you for your support!